Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Proverbe chinois

Si tu veux être heureux une heure,

          Enivre-toi;

Si tu veux être heureux une journée,

          Tue ton cochon;

Si tu veux être heureux une semaine,

          Fais un beau voyage;

Si tu veux être heureux un an,

          Marie-toi;

Si tu veux être heureux toutes ta vie,

         Fais-toi jardinier...

Recherche

Pensées

Si je ne pense pas par moi-même,

C'est l'humanité qui pense pour moi...

 

Les choses sont ce qu'on pense d'elles...


                                   Jacqueline Bousquet


2 février 2015 1 02 /02 /février /2015 15:33

L'abri à Perce-oreille est bien connu mais sont utilisation efficace beaucoup moins...voilà pourquoi, je lui préfère la caravane à forficule...Caravane pour la mobilité et forficule pour arrêter d'écraser un insecte qui n'a jamais percer les oreille de qui que ce soit...

Alors, tout d'abord ce genre d'abri vient du fait que ces mangeurs de pucerons n'aiment pas la lumière et la chaleur...ils sortent donc la nuit pour aller boulotter pucerons et acariens et se cachent dès l'aube dans l'endroit frais et obscure le plus proche pour passer la journée.
L'idée est donc de leur offrir cette obscurité et cette fraicheur là où leur appétit sera mis à profit
pour réguler les petits envahisseurs, par exemple au bout des rameaux des fruitiers où le
forficule ne s'aventure que peu du fait du manque d'abris dans les parages...

Mais, alors pourquoi caravane ?...

et bien, parce que les forficules sont omnivores avec une dominante insectivore, alors
quand les pucerons et acariens commencent à faire défaut, il est bon de les déplacer au risque de voir quelques dégats sur les bourgeons, les fleurs et même les feuilles, dont celle des dalhia dont ils sont friands...De ce fait, il est bon de les congédier là où ils pourront attendre une prochaine mission tout en préservant les plantes des
légers désagréments qu'ils peuvent causer .
En pratique :
Tout d'abord, la caravane...dans un pot de fleur en terre, il faut tasser de la paille (ou autres débris
végétaux) et la fixer avec un fil qui sortira par le trou de drainage.
Ensuite, les forficules...pour capter les forficules, on pose la caravane au sol(trou de drainage vers le
haut) au pied d'une haie fraiche pendant une semaine.
Enfin, l'action...on suspend le pot à l'aide du fil qui sort par le trou de drainage dans les branches
colonisées par des pucerons, en veillant à ce que l'ouverture du pot repose sur des branches...et on laisse
faire jusqu'à ce que la population de pucerons diminue à un seuil tolérable que les guêpes et les larves de
syrphe, coccinelles et chrysopes finiront de réguler...à ce moment, on décroche le pot qu'on ira reposer
dans une haie fraiche dans l'attente d'un prochain chantier...en n'oubliant pas de remercier vos petits
ouvriers...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jardiland trignac 15/03/2016 06:00

bonjour vous serais t il possible de me contacter suite a votre site et vos realisations que je trouve original merci demandez mr potiron ou mr lagadec au 02/40/90/30/95

snoring mouthpiece 22/09/2014 13:58

The caravan earwigs is a good share about the movement of people and even the insects like the termites and ants. There are many beliefs and practices associated with the nature and its creatures and the information is quite a good knowledge source.