Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Proverbe chinois

Si tu veux être heureux une heure,

          Enivre-toi;

Si tu veux être heureux une journée,

          Tue ton cochon;

Si tu veux être heureux une semaine,

          Fais un beau voyage;

Si tu veux être heureux un an,

          Marie-toi;

Si tu veux être heureux toutes ta vie,

         Fais-toi jardinier...

Recherche

Pensées

Si je ne pense pas par moi-même,

C'est l'humanité qui pense pour moi...

 

Les choses sont ce qu'on pense d'elles...


                                   Jacqueline Bousquet


3 mai 2015 7 03 /05 /mai /2015 12:02

Les insectes auxiliaires sont les insectes qui nous rendent service au jardin.

Les grandes actions de ces insectes sont

- d'une part, la pollinisation sans laquelle nous n'aurions ni fruit, ni légume, ni semence...Parmi eux, les plus efficaces sont les abeilles et les guêpes, mais certains coléoptères, diptères et papillons leur donnent un bon coup de main;

- et d'autre part, la régulation des parasites en les dévorant...Parmi eux, les guêpes, les chrysopes, les forficules, les syrphes ou encore les coccinelles sont les plus voraces.

 

Pour profiter de l'action des auxiliaires, les gîtes à insectes sont devenus indispensables et doivent être placés dans les jardins, sur les terrasses, balcons, bref près des plantes d'extérieur qu'on désire protéger ou polliniser.

 

Les gîtes à insectes auxiliaires offrent également une excellente opportunité pour observer des insectes inoffensifs qui passent souvent inaperçus dans la nature, on peut donc également les installer dans un endroit fréquenté comme un patio ou une pergola ou encore sur la façade d'une maison même près d'une fenêtre.

 

Le Bois percé accueille des guêpes et des abeilles solitaires

 

Les tiges sèches creuses ou à moelle sont fréquentées par des guêpes et des abeilles solitaires

  

Les cavités fourrées et les interstices sont autant d'abris hivernaux pour les Chrysopes, forficules, coccinelles et plein d'autres,…

 

Le torchis est

-soit creusé par des guêpes et des abeilles solitaires,

-soit prélevé pour cloisonner les tiges sèches ou le bois percé

 

Installation

 

Les gîtes à insectes auxiliaires doivent être installés à l’extérieur de manière stable et durable,

A une hauteur comprise entre 30cm et 3m;

- sur une façade de maison, un abri de jardin ou encore sur un mur,

- ou fixé sur un piquet enfoncé au milieu du potager ou d'un massif,

- ou encore sur un tronc d'arbre (si la ramure ne fait pas trop d'ombre au moment où l'arbre est en feuille);

Dans un endroit ensoleillé au moins la moitié de la journée;

La face du gîte doit être orienté au Sud-Sud/Est et à l'abri des vents dominants.

 

Entretien

 

Constitués d'éléments naturels et n'étant pas traités (pour pouvoir accueillir leurs hôtes sans les empoisonner), les gîtes sont dégradables mais néanmoins durables.

Pour pouvoir prolonger la durée de vie des gîtes, il est toutefois possible de passer une couche d'huile de lin une fois par an sur les surfaces boisées, à l'exception du bois percé (Août est le meilleur moment : après avoir séché au soleil d'été et avant les pluies d'automne).

 

Les tiges vont se dégrader plus rapidement (2 à 3 ans), et elles doivent être remplacées par des tiges sèches creuses ou à moelle de votre jardin. Les anciennes tiges qui sont peut être encore habitées devront être préservées dans un endroit où elles pourront finir de se dégrader.

 

Pour un meilleur accueil

 

Afin de renforcer l'accueil des auxiliaires et donc leurs actions, vous pouvez semer un mélange de fleurs mellifères ou nectarifères. Du plus bel effet et sans entretien (si le terrain est bien préparer au départ), elles se ressèmeront toutes seules et offriront ainsi un complément de nourriture du tout début du printemps au début de l'hiver. De plus, elles permettront l'installation d'autres insectes comme les papillons indispensables à un bon équilibre.

Pour compenser les éventuelles sécheresses, un point d'eau est nécessaire (surtout juillet et Août), en veillant à aménager une possibilité de sortir de l'eau pour les imprudents, un bol d'eau avec un caillou émergé (ou une branche), ou encore une mare feront l'affaire.

 

A éviter

 

L'utilisation de pesticide, même naturels, est à éviter car cela  empêchent l'installation et l'action des auxiliaires.

 

L'huile de lin ne doit pas être mise sur le bois percé ou les tiges sèches surtout s'ils sont obturés (ce qui est le signe qu'ils sont habités).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Ysa 07/09/2014 07:58

Bonjour Moo & Morgane,
Merci à vous pour votre présence et vos partages au Rêve de l'aborigène.
Mon neveu à l'air bien curieux de son cadeau.
À bientôt! 0666 930 786

Microsoft chat 13/06/2014 11:06

I think we should care more about our environment. There are many things to consider. Our negligence now leads to the upcoming global disaster. Scientists say we are middle of a global change. We need communities to educate our citizens.

Moo 15/06/2014 12:45

Hello,
you're right...and that's what we have all of us to do...so let's do it...
peacefully,
Moo